​|

​|

​|

Dans certaines légendes chinoises, les esprits habitent au fond de la montagne silencieuse entourée de brume qui engendre une mystérieuse sensation. La peinture chinoise « shanshui » dont le blanc est présent pour susciter l'imagination, l’architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe avec son « Less is More », sont source d’inspiration pour que je m'exprime simplifiant les détails de l'image et en laissant du blanc pour laisser cours à l’imagination.

 « Paradis » est une évocation vague remplie de sens dont nous entendons souvent parler. Nous n’en connaissons pas les contours. Comment est-il ? Dans mon imagination, c'est une ville bleue et blanche suspendue en plein ciel, une ville où règnent le calme et la paix. 

Le concept occidental du paradis, je le définis dans mes photographies à la manière du shanshui, en laissant place au vide, le « blanc », puis accentuer le plein que j’exprime par des volumes bleus architecturés, et présents seulement de place en place pour que le regard chemine de bas en haut vers le Ciel.